Capsules historiques

Personnage inspirant

Jean-Batiste Raymond

  • Député de 1800 à 1808
  • Marchand de 1784 à 1825 à La Tortue
  • Juge de paix de 1803 à 1812
  • Capitaine du 1er bataillon de milice de Boucherville en 1812

Saviez-vous que…

Un petit village existait sur notre territoire avant le fait de la tenure seigneuriale de 1854 ? Il se nommait La Tortue et son centre était au coin de la rue Principale et du chemin Saint-François-Xavier.

Circuit des patriotes de Saint-Mathieu

Circuit des patriotes | Municipalité de Saint-Mathieu

À l’occasion de la Fête des Patriotes, la Municipalité de Saint-Mathieu a inauguré, avec une soixantaine de participants présents, 4 panneaux d’interprétation touristique sur les patriotes de Saint-Mathieu.

Ce projet, réalisé dans le cadre des Circuits Pays Patriotes du Ministère de la Culture et des Communications du Québec, a été financé dans le cadre du Fonds de développement des communautés rurales ainsi que par de multiples partenaires financiers.

Trois panneaux sont installés à la halte municipale Lire la suite »

Saviez-vous que…

La rue Pierre-Roy est nommée en l’honneur du curé fondateur de la paroisse, qui était en service à Saint-Mathieu de 1919 à 1924 ?

Pont Elzéar-Racicot

elzear-racicotLe pont traversant le ruisseau Faille sur le chemin Saint-Édouard a été nommé en l’honneur du premier forgeron de Saint-Mathieu, M. Elzéar Racicot (1867-1941). Il a été signataire de la requête du 30 mai 1912, syndic de la paroisse en 1916 et il a signé la pétition pour avoir la gare en 1920.

De plus, sur la 2e station du chemin de croix dans notre église est inscrit son nom ainsi que celui de sa femme, signifiant qu’ils ont contribué à sa création.

À ce jour, son atelier de forge est toujours en place sur le bord du ruisseau. 

Pont Olier-Dupuis

olier-dupuis

 

Le pont sur le chemin Saint-Pierre traversant la rivière La Tortue portera le nom d’Olier-Dupuis (1878-1952), un des premiers maires de Saint-Mathieu. À ce titre, il a été le premier signataire, avec le député Wilfrid Cédilot, de la pétition pour obtenir une amélioration à la gare à Saint-Mathieu et il fit construire plusieurs infrastructures durant les années 1920. D’ailleurs, il fût nommé préfet en 1925.

Il a cultivé la terre, habité et conservé la maison patrimoniale de Louis Sanguinet sur le chemin Saint-Pierre. Par ce fait, lui et ses descendants sont des ambassadeurs de l’histoire des patriotes de La Tortue depuis plus de 100 ans.

Premiers moulins du territoire

moulin

 

Le côté de la mosaïque situé sur le chemin Saint-Édouard illustre un moulin à vent et un moulin à eau qui existaient en 1851 et qui servaient à scier le bois, moudre la farine et carder la laine.

 Saviez-vous que …

Lors du recensement de 1851 à la Tortue (500 habitants), il y a avait sur le territoire, entre autres, les professions et métiers suivants: Lire la suite »